Conférences

Des matériaux innovants pour limiter l’impact des plastiques sur l’environnement marin

Le lundi 28 mai, dans le cadre des "lundis de la mer". En partenariat avec l’association Carrefour des Humanités Paul Ricœur.

Les plastiques sont utilisés dans de nombreux secteurs de notre vie quotidienne et en sont devenus une part indispensable. Certains sont des objets permanents, pour des usages à long terme. D’autres se trouvent être des objets à usage unique ou de courte durée tels sacs, emballages, contenants, bouteilles, etc. Au terme de leurs utilisations, les plastiques sont incinérés, recyclés ou bien mis en décharge. La proportion de plastiques qui échappent aux circuits traditionnels est estimée à 20%, voire beaucoup plus dans certaines régions du Monde. Emportés par les vents, les rivières ou les fleuves, ces plastiques se retrouvent dans les océans, polluant ainsi durablement les plages, la surface des océans ou les fonds marins impliquant des conséquences sanitaires qui pourraient s’avérer dramatiques.
A travers les activités menées par Stéphane BRUZAUD avec l'Expédition TARA et l'Expédition MED mais en s’appuyant aussi sur des études menées en rade de Lorient, la conférence présentera un bilan de cette pollution, les conséquences de cette pollution marine sur l’écosystème mais aussi les risques potentiels sur la santé humaine. Il sera en particulier fait un point sur la Campagne TARA Méditerranée 2014 dont la mission consistait en une meilleure compréhension des impacts des plastiques sur l’écosystème méditerranéen.
Puis, seront développés différents matériaux plus respectueux de l'environnement pouvant constituer une alternative vertueuse et réaliste aux matières plastiques habituellement utilisées. Ces matériaux innovants, obtenus grâce à des ressources renouvelables, présentent l’avantage d’être biodégradables en milieu marin, sans effet écotoxique sur la faune et la flore marines, comme le démontrent des travaux entrepris dans le port de Kernével à Larmor-Plage (56). Le programme BLUECOPHA associant plusieurs industriels bretons et l’UBS sera aussi présenté. Celui-ci vise à produire localement des bioplastiques, par fermentation biologique, en utilisant des bactéries marines prélevées au large des côtes bretonnes et des co-produits de l'industrie agro-alimentaire issus de la filière fruits et légumes. Ce projet ambitieux, intégré dans plusieurs concepts très actuels, tels l’économie circulaire ou les bioraffineries intégrées au territoire, a pour objectif la mise en place d’une filière locale de production de plastiques biosourcés et biodégradables par l’industrialisation d’un procédé durable et respectueux de l’environnement. Il s’inscrit aussi au cœur de la GLAZ économie, la dynamique régionale de développement économique.

Par Stéphane BRUZAUD, professeur à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL), Université Bretagne Sud, et docteur en chimie de l’Université de Bordeaux.

Lundi 28 mai 2018 à 18 h 30 - Entrée libre.
Lieu : salle Ricoeur du lycée Dupuy de Lôme de Lorient.
Renseignements : Maison de la Mer au 02 97 84 87 37

 

Photo : © P. De Parscau / Tara Expéditions

Retour
avril 2018