Conférences

Pour une pêche durable de la langoustine

Le lundi 19 juin, dans le cadre des "lundis de la mer". En direct sur Youtube.

Depuis 2016, les chalutiers langoustiniers du golfe de Gascogne sont soumis à l'obligation de débarquement, ce qu'on appelle plus simplement le "zéro rejet". Le Règlement prévoit plusieurs dérogations dont une pour les « espèces pour lesquelles des preuves scientifiques démontrent des taux de survie élevés [...] ». Dans ce cadre, la Commission européenne a accordé une exemption temporaire à l’obligation de débarquement des captures indésirées de langoustines pour 2016, reconduite en 2017. Afin d'obtenir une nouvelle demande d’exemption à l’obligation de débarquement pour les années suivantes, de nouveaux éléments scientifiques et techniques relatifs à la survie de la langoustine doivent être apportés.
L'Association Grand Littoral Atlantique (AGLIA), en partenariat avec l'Ifremer, les structures professionnelles et des partenaires financiers, a donc mis en place en 2016 le projet SURTINE : évaluation et amélioration de la SURvie de la langousTINE du golfe de Gascogne. Les axes de travail portaient sur l'amélioration des pratiques de tri à bord et l'évaluation de la survie des captures non désirées de langoustine.
Les résultats de cette étude seront présentés et montreront comment l'équipement des navires en dispositifs permettant un retour à l'eau direct des langoustines au fur et à mesure du tri peut améliorer le taux de survie des crustacés et ainsi participer à la gestion durable des stocks halieutiques.

Avec Thomas RIMAUD, chargé de mission pour l’AGLIA (Association du Grand Littoral Atlantique), et Laurène MERILLET, Ingénieur Technologie halieutique, Ifremer Lorient.

 

Lundi 19 juin 2017 à 18 h 30 - Entrée libre.
Lieu : amphithéâtre de la station Ifremer située 8, rue François Toullec à Lorient.
Renseignements : Maison de la Mer au 02 97 84 87 37

 

Suivre le direct en cliquant ICI.

Retour
mai 2017