Conférences

La sécurité à bord des navires de pêche du futur

Le lundi 21 mars, dans le cadre des "lundis de la mer"

La pêche se place au deuxième rang des métiers les plus accidentogènes derrière le bâtiment. Le moyen le plus efficace de prévenir les risques professionnels est de supprimer ou de réduire l’exposition aux dangers. A la pêche, il faut agir différemment sur un navire ancien et sur un navire neuf. Les projets de transformations sont contraints par les caractéristiques de l’existant (stabilité, structure, espaces disponibles …) et laissent donc beaucoup moins de marges de manœuvre qu’une construction neuve. 

Lors de l’élaboration d’un projet de construction du navire, l’Institut Maritime de Prévention peut intervenir sur la sécurité intégrée et sur l’ergonomie. Françoise DOULIAZEL, directrice adjointe de l’IMP, nous expliquera comment accompagner les armateurs et les chantiers navals afin qu’ils prennent en compte les dimensions sécurité et santé au travail dès la conception des navires. Il s’agit d’imaginer les navires de pêche du futur afin qu’ils soient plus propres, plus économes et plus sûrs.
Eric GUYGNIEC de l’Armement à la Pêche Artisanale de Keroman (APAK) apportera son témoignage sur les navires qu’il exploite et sur ses projets de construction.

Par Françoise DOULIAZEL, directrice de l’Institut de Prévention Maritime et Eric GUYGNIEC, Armement à la Pêche Artisanale de Keroman (APAK).

 

Photo : © PLISSON

 

Lundi 21 mars 2016 à 18 h 30 - Entrée libre.
Lieu : dans l’amphithéâtre de la station Ifremer située 8, rue François Toullec à Lorient.
Renseignements : Maison de la Mer au 02 97 84 87 37

 

Ecouter la conférence.

Retour
mars 2016